• Myriam

Pourquoi pensez-vous toujours à votre ex ?

Dernière mise à jour : 25 août 2020


Que votre relation ait duré 1 mois, 6 mois,15 ans; que vous soyez séparé(e)s depuis des semaines, des mois, voir plus ... pour de multiples raisons, il y a cette personne qu'il vous est difficile d'oublier.

Cette relation en laquelle vous avez cru et pour laquelle vous vous dites que vous vous êtes "sacrifié(e)s", "battu(e)s" "investi(e)s" etc. Cette relation passée qui a causé des blessures, toujours présentes aujourd'hui.


L'étape du deuil

Il est important de garder à l’esprit que dans toute séparation, un temps de deuil peut-être nécessaire.


Le deuil ne se fait pas uniquement lors du décès d’un proche… Il s’effectue également lors d’une mort dite « symbolique ».

Car oui, une rupture amoureuse, au même titre que quitter un emploi ou accueillir son premier enfant, sont tout autant de situations qui entraînent la fin de quelque chose, d’une époque, d’une tranche de vie, d’une situation plus ou moins heureuse.


C'est donc OK de pleurer, de s'isoler afin de faire le point, de réfléchir, d'en parler et surtout de vous donner le temps nécessaire pour vous relever.


En me baladant sur le net, j’ai lu des articles qui traitent du comment se remettre d'une rupture.


J’y ai vu des conseils tels que : « ne vous morfondez pas », « sortez avec vos ami(e)s », « prenez soin de vous en faisant un SPA », « changez de coupe de cheveux »…


Tant d’injonctions qui pourraient en laisser penser plus d’un(e), qu’une rupture ne se pleure pas, que les sentiments et émotions de mal-être, de tristesse, de peine, de déprime, de colère (entre autres), éprouvés dans cette situation doivent être tus et contenus.


Bien entendu qu’il est important de pouvoir donner du répit à sa tête, à son corps et à son cœur en instaurant des moments de détente, de rencontres, de sorties etc... et bien sûr que procéder à quelques changements et réajustements dans son quotidien fait partie d'une des étapes de la guérison.


Attention toutefois à ne pas brûler ces étapes au risque de voir certains schémas se répéter dans le temps. Après tout, le but n'est-il pas de recommencer sur de meilleures bases ?


Qui dit "mort", dit recommencement

Lorsqu’une relation se termine, bien que l’épreuve soit pour certain(e)s, compliquée à subir, la vie ne s’arrête pas, bien au contraire.


Elle continue, à condition de ne pas ressasser indéfiniment ce qu’il s’est passé, au risque de vous enfoncer dans le chagrin ou encore la dépression.


Certain(e)s peuvent effectivement ressentir le besoin, de parler, à de multiples reprises de cette rupture, de la pleurer dans le but de se soulager, de se souvenir, de réaliser, d'espérer etc... et c'est un très bon début que de pouvoir extérioriser ce que vous ressentez.


Il serait toutefois intéressant de continuer à cheminer (toujours à votre rythme et dans le respect de vos émotions), en essayant de comprendre cette histoire afin d'en tirer les leçons.


Essayer de faire le point sur votre propre part de responsabilité, puis définir vos nouvelles limites, vos attentes et vos besoins, sera déterminant pour sortir de la crise que vous traversez.


Le fait de prendre votre temps pour vous recentrer sur vous même, vous permettra de prendre du recul et de la hauteur sur votre ancienne histoire.


Ce sera également l'opportunité de revoir votre vision de ce que doit être le couple et la relation à l'autre de façon globale, et de déterminer la direction que vous souhaitez donner à votre vie sentimentale.


Ces étapes sont essentielles pour recommencer, si vous le souhaitez un jour, une autre histoire, dans des conditions qui vous seront plus confortables, et surtout pour continuer à vivre votre vie présente et future en étant en paix avec votre vécu.


Faire son deuil peut prendre quelques jours pour certain(e)s, quelques mois ou années pour d’autres.


Cependant, si vous constatez que cela entrave votre vie sociale, professionnelle, amicale, familiale, n’hésitez pas à consulter un professionnel qui vous accompagnera dans cette étape.


En effet, la dépression, la souffrance physique, les insomnies, l’isolement, les pensées suicidaires etc … sont autant de signes qui doivent vous alerter et vous inciter à demander de l’aide si vous ou un proche, traversez une rupture difficile.


« Pourquoi je n’arrive pas à l’oublier ? »

Malgré tous vos efforts, une question revient souvent … « Pourquoi je n’arrive pas à l’oublier » ?


Il faut parfois du temps à une personne pour se révéler complètement.


J’entends par là que lors des débuts, dans certains cas, chacun essaye de se montrer sous son meilleur jour, au point même d’enjoliver, voir, de se construire une personnalité afin de convenir à l’autre.


Cependant, une fois les premiers émois passés, la vraie nature se révèle, progressivement ou non.


Ne dit-on pas d’ailleurs « chassez le naturel et il revient au galop » ?


Vous pouvez donc vous demander, par exemple :


- Est-ce que j'aime toujours mon ex ou suis-je attachée à l'image que j'avais de lui/elle, lorsque tout se passait bien entre nous ?

- Suis-je encore amoureux(se) de mon ex ou suis-je amoureux(se) de l'idée que j'ai de l'amour ou du fait d'être en couple ?

- Qu'ai-je découvert sur moi même ou sur mon ex, qui m'a déplu, déçu, attristé (à adapter selon votre état émotionnel), que je n'avais pas perçu au début la relation et qui a pu empêcher sa continuité ?

- Ai-je été totalement honnête envers moi-même et envers mon ex ? Si non, à quel(s) sujet(s) ? (ex: lui ai-je dit ce que j'attendais réellement de lui ou de la relation ? Ai-je dissimulé des traits de ma personnalité, de caractère, des éléments sur mon mode de vie, afin de ne pas le faire fuir ? Si oui, pourquoi ? Ai-je eu pour habitude de faire cela ?)


Vous l'aurez compris, cette liste est loin d'être exhaustive et il n'existe pas de potion magique pour oublier votre ex.


Si vous souhaitez vous libérer des pensées le/la concernant, seul un véritable travail sur vous aidera à clôturer ce chapitre douloureux de votre vie.









481 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout